Galanga frais ou en poudre | Epice

Publié par Cathy Bernot le

Galanga : un cousin du gingembre

J’ai découvert le galanga tout en haut du rayon Épices de mon magasin bio. Un petit paquet cartonné qui contenait une poudre étrange décrite comme proche du gingembre. La curiosité en cuisine n’étant pas un vilain défaut, je suis bien sûr repartie avec cette poudre mystérieuse…

epice-galanga-poudre-frais

Grand galanga en poudre et frais sous forme de rhizome (Alpinia galanga) .

Le galanga n’est pas du gingembre. C’est vrai que le goût peut y faire penser. Mais il est plus citronné acidulé, un peu piquant, presque moutardé. Il s’accorde avec beaucoup de plats (currys, dhals, terrines végétales, soupes, woks et autres plats d’inspiration asiatique…). Il possède des vertus digestives, et même dit-on, aphrodisiaques. Lorsque j’en utilise, j’évite de mettre du gingembre en même temps pour ne pas noyer son goût plus délicat.

Le galanga est comme le gingembre une plante à rhizomes. Son nom vernaculaire désigne plusieurs espèces de plantes issues de différentes familles, au parfum proche. On trouve principalement du  galanga thaï ou grand galanga (Alpinia galanga): c’est celui que j’achète en poudre en magasin bio. Parfois, je tombe sur des rhizomes frais dans un magasin d’alimentation exotique. Il existe aussi du petit galanga (Alpinia officinarum), plus rare et que je n’ai pas encore eu l’occasion de goûter.

Le galanga s’utilise comme du gingembre. C’est un incontournable de la cuisine asiatique, en particulier la cuisine thaïlandaise. Frais, on le râpe pour l’ajouter aux préparations, ou on le tronçonne en petits morceaux pour le faire infuser tout doucement (dans une soupe, par exemple).

Une épice qui fait maintenant partie de mon épicerie personnelle : vous le savez, j’adore expérimenter de nouvelles saveurs! Et vous, connaissiez-vous cette épice?

Hildegarde de Bingen et le Galanga : une histoire d’amour

Hildegarde de Bingen

Le galanga est utilisé depuis des siècles pour son goût, mais aussi pour ses vertus médicinales. D’après ce qui est écrit sur mon paquet de galanga en poudre, c’était l’épice préférée de Hildegarde de Bingen, une […religieuse bénédictine mystique, compositrice et femme de lettres franconienne du XIIe siècle…]. Les ensembles contemporains de musique médiévale chantent encore aujourd’hui les chants écrits par Hildegarde de Bingen. Elle fut également l’une des médecins les plus réputés de son temps, avec une grande connaissance des simples.

Et coïncidence : il m’arrive d’écouter Sequentia chanter Hildegarde de Bingen en rédigeant des articles pour ce blog: je ne pouvais pas ne pas vous parler de cette femme hors du commun!

Bonus : Hildegarde de Bingen vous mitonne ses petits plats

Une émission de France Musique à écouter en podcast, qui présente Hildegarde de Bingen, avec en prime de la musique, du bon usage des épices et plantes médicinales et la recette des Biscuits de la joie !

::


3 commentaires

Julien FANNY · 20/04/2016 à 3:36

Bonjour
Je cherche de la racine de galanga entier en BIO mais dans les biocoop et arcadie il a un gout vinaigré savais vous ou je peux en acheter?
merci

    Cathy Bernot · 21/04/2016 à 7:30

    Bonjour Julien,
    Hélas, j’ignore où acheter du galanga frais bio… Je n’en trouve qu’en épicerie asiatique. Peut-être contacter ceux qui distribuent le galanga en poudre en magasin bio? (« Hildegarde de Bingen » à Montpellier, mentionné sur l’emballage de mon paquet de galanga en poudre).
    Bonne recherche, et n’hésitez pas à revenir ici indiquer si vous avez trouvé : je suis aussi intéressée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *