Gomasio maison | Recette facile

Publié par Cathy Bernot le

Gomasio? Quezako?

On nous le répète sans cesse : Nous mangeons trop salé! Pour y remédier, voilà une recette toute simple d’un véritable condiment-santé gourmand qui remplace le sel au quotidien: le gomasio.

gomasio-recetteDu sésame et du sel

Le gomasio (ou gomashio) est un condiment traditionnel japonais constitué d’un mélange de sésame grillé et de gros sel marin non raffiné que l’on saupoudre sur les aliments : plats chauds, salade, soupe… Il sale agréablement les plats avec un délicieux petit goût de noisette et une teneur en sel réduite en prime, ce qui le rend particulièrement intéressant pour tous ceux qui doivent limiter leur consommation de sel.

En broyant ensemble les graines de sésame torréfié et les grains de gros sel, l’huile du sésame va se lier au sel. Autant que les ingrédients eux-mêmes, c’est la façon de le fabriquer qui fera du gomasio un condiment bon pour notre santé (avec modération quand même, hein? ça n’est pas une raison pour sur-saler les plats!). Le sésame est à lui seul un aliment aux nombreux bienfaits. En médecine ayurvédique, il est d’ailleurs symbole d’immortalité. Il est antioxydant, riche acides aminés essentiels et en acides gras insaturés et en tout un tas de nutriments, en particulier le calcium, dont l’assimilation va être favorisée par le sel marin.

On peut trouver du gomasio au rayon épicerie des magasins bio. Mais la recette est tellement simple qu’il serait dommage de l’acheter tout fait. A partir de la recette de base, on peut s’amuser à réaliser des versions de gomasio aromatisé aux épices, aux algues, aux herbes, avec différentes graines… Tout est possible: place à l’imagination!

Recette du gomasio maison

Ingrédients :

  • Sésame bio complet (le sésame complet sera beaucoup plus riche en minéraux, en particulier en calcium)
  • Gros sel marin non raffiné (là encore, pour privilégier une bonne teneur en minéraux)

La proportion de ces deux ingrédients est de 1 à 10 : 1 cuillère à soupe de gros sel pour 10 cuillères à soupe de sésame.

sesame-torrefie

Préparation : 

  • Faire rapidement torréfier les graines de sésame dans une poêle chaude : surveillez les grains et retournez-les. Ils ne doivent surtout pas brunir!  Dès qu’on sent une petite odeur de graine grillée ou qu’on entend de petits crépitements, il faut arrêter le feu et verser le sésame dans une assiette pour stopper la torréfaction et le refroidir.
  • Mélanger le sésame au gros sel et mixer grossièrement le tout. Attention à ne pas trop mixer : il ne faut pas obtenir une pâte, mais une sorte de chapelure épaisse, où l’on distingue encore quelques grains.

On peut mixer au robot, à la moulinette électrique, au moulin à café, ou encore au pilon et mortier rainuré, ustensiles traditionnels japonais. Personnellement, j’utilise une mini-moulinette électrique. Je ne mixe pas en continu, mais par à-coups pour éviter de trop faire chauffer le mélange. 

  • Etaler ensuite le gomasio dans une assiette pour le laisser complètement refroidir. Puis le placer dans un récipient fermé, le conserver de préférence au frigo.

Conservation :

Il se conservera au frais et au sec de préférence au frigo deux semaines voire plus, sans aucun problème. Comme tout oléagineux, en particulier lorsqu’il est réduit en poudre ou en purée, il aura tendance à s’oxyder et rancir avec le temps, perdant alors ses propriétés santé. La recette est tellement simple que mieux vaut en préparer en petites quantités régulièrement.

Utilisation : 

  • Son goût s’accorde bien avec tous les plats chauds ou froids : crudités, salade, soupe, plat chaud…
  • Ne pas l’utiliser en cours de cuisson : saupoudrer le gomasio dans l’assiette.
  • Penser à saler moins le plat au cours de sa préparation : utiliser du gomasio ne doit pas à rajouter du sel à l’alimentation, au contraire !

Des petits cadeaux maison : 

Une dernière bonne raison de se lancer dans la fabrication de son gomasio maison? C’est l’occasion de réaliser de jolis petits pots à offrir. Des cadeaux fait-maison personnalisés et qui seront appréciés de tous 🙂 .

Variantes : 

ingredients-gomasio-sesame

  •  On peut aromatiser le gomasio avec des épices, des herbes, des algues pour un petit goût marine. Ce jour-là, j’ai rajouté à mon gomasio une grosse cuillère à soupe de curcuma et un peu de poivre.
  • On peut utiliser du sésame noir en mélange avec du sésame blond ou seul.
  • L’une des variantes les plus connues du gomasio est l’algomasio : on ajoute au sel et au sésame des algues en paillettes.
  • On peut préparer un gomasio à partir d’un mélange de graines : sésame + pavot, lin…

Le site sur lequel j’ai découvert la recette du gomasio, et sur lequel vous trouverez des tas d’idées et de liens : Cfaitmaison | Gomasio

Bon appétit !


2 commentaires

essere · 14/03/2015 à 9:44

Merci Cathy pour cette recette, facile à faire, très « santé ».
Et ce gomasio a très bon goût. L’essayez, c’est l’adopter.
Belles illustrations en prime. L’inox ça peut être beau!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *