Vinaigre de Framboise : la recette maison

Publié par Cathy Bernot le

Recette : vinaigre aromatisé à la framboise fait maison

Voilà une recette de vinaigre de framboise plus concentré que celui que l’on trouve habituellement dans le commerce. Un peu plus acidulé et fruité que le vinaigre de mûre, il sera utilisé un peu de la même manière, comme un vieux balsamique : une cuillère à soupe pour aromatiser une salade, ou pour donner un délicat parfum aigre-doux à des préparations chaudes ou marinades.recette-vinaigre de framboise

Remarque : les framboises ne se lavent pas, au risque de supprimer tout leur arôme. Récoltez donc des framboises très propres : dans un jardin bio ou dans un coin de nature préservé, à l’abri de toute pollution (route, champ cultivé…), et surtout choisissez les fruits assez hauts pour ne risquer aucune souillure par déjection animale. 

Ingrédients

Pour 60 cl de vinaigre (environ)

– 1 kg de framboise
– 1 litre de vinaigre de vin blanc
– 100 g de sucre cristallisé

Préparation :

  • Cueillir, trier, dépoussiérer et équeuter les framboises (Ne jamais les passer sous l’eau: cela enlève tout leur parfum. S’il y a trop de brindilles, j’utilise parfois le sèche-cheveux: un léger courant d’air les débarrasse des poussières et brindilles.)

On peut cueillir les framboises au fur et à mesure de leur maturité, et les mettre au congélateur en attendant d’avoir la quantité de fruits nécessaire: les fruits qui ont été congelés, même 24h, rendront plus de jus.

Etape 1 : la macération

  • Placer les framboises fraîches ou décongelées dans un saladier et les arroser de vinaigre.
  • Écraser les fruits avec un pilon, avec le dos d’une louche… pour en exprimer tout le jus.
  • Rajouter le reste du vinaigre et mélanger.
  • Transférer le mélange framboises-vinaigre dans un bocal stérilisé (les plus gros bocaux à conserve conviennent bien: large ouverture et facilement stérilisés.)
  • Fermer le bocal hermétiquement et le secouer énergiquement.
  • Placer le bocal dans un endroit frais et sombre pendant 2 semaines. Tous les 2 ou 3 jours, secouer à nouveau énergiquement le mélange.

Etape 2 : filtrage et cuisson

Au bout de deux semaines, il est temps de passer au filtrage! (Très long…)
– Comment filtrer le mélange? Je n’ai hélas pas encore trouvé la méthode miracle, rapide et facile.
Alors, je vous livre ma méthode personnelle, et si vous avez mieux, je suis preneuse:

  • Filtrer grossièrement au chinois le mélange.
  • Filtrer ensuite une ou deux fois dans un entonnoir tapissé d’une double épaisseur de mousseline ou au filtre à café.

Plus le mélange sera soigneusement filtré, plus le vinaigre se conservera bien.

  • Une fois le vinaigre de framboise bien clair, le transvaser dans une petite casserole et ajouter le sucre cristallisé.
  • Faire chauffer 10 minutes à feu doux. (Pas plus de 10 minutes, et vraiment à feu doux, sinon le vinaigre se transformera en gelée ! )
  • Laisser refroidir et mettre en bouteille stérilisée. Boucher et étiqueter.

Ce vinaigre se conserve très bien au frais et au sec, à l’abri de la lumière. Personnellement, je le garde sans problème au moins un an, parfois un peu plus. 

vinaigre aromatisé à la framboise

Source: cette recette maintes fois testée est une interprétation d’une recette originale extraite du livre suivant, publié en 1995:

L’art de conserver fruits et légumes
Auteur : Elisabeth Lambert
Editeur : Solar
ISBN : 978-2-263-02236-4


6 commentaires

Titane333 · 12/09/2015 à 7:10

Très intéressante Cathy ta recette. Pour ce qui est de l’égouttage, je ferais comme pour le fromage blanc maison : laisser égoutter toute une nuit à travers une étamine (tissus) pour confiture. Je pense que ce serait une bonne idée, en plus tu peu presser la masse ou tordre le tissus pour en extraire un maximum de jus 🙂
.

    Cathy Bernot · 12/09/2015 à 7:26

    Oui, j’utilise aussi l’étamine, lorsqu’il ne fait pas trop chaud. Mais lorsqu’il fait chaud, j’essaie d’aller + vite car les drosophiles rappliquent à une vitesse incroyable !!! Du coup, j’utilise souvent un jeu de filtres permanents.
    C’est aussi pour ça – pour éviter les mouches du vinaigre- que je fais souvent mon vinaigre un peu + tard en saison, lorsqu’il fait + frais, avec des fruits que j’avais congelés. 🙂

mottier · 12/02/2016 à 3:06

Bonjour,
merci pour cette recette que je souhaite faire.
mais j’ai une question svp : je vous site  » Transférer le mélange framboises-vinaigre dans un bocal stérilisé » doit on le remplir complètement ou bien ?
je vous remercie pour votre réponse.

    Cathy Bernot · 13/02/2016 à 7:38

    Bonjour,
    Pour l’étape de la macération, il vaut mieux ne pas remplir le bocal au maximum, pour que cela se mélange bien lorsqu’on agite le bocal.
    Au contraire, pour la mise en bouteille, l’idéal est d’utiliser des bouteilles à la bonne taille, pour éviter qu’il y ait trop d’air dans la bouteille : cela se conservera mieux.
    Bonne journée!

DOM DOM · 31/08/2016 à 12:31

un bas de nylon tout simplement .

Cathy · 12/07/2017 à 12:40

Très intéressante recette que je vais réaliser, pour la filtration j’utiliserai un extracteur de jus tout simplement aucune perte de jus et des bienfaits de la framboise en vitamines enzymes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *