Wok détox chou et ananas aux agrumes

Publié par Cathy Bernot le

C’est le PRINTEMPS!!! Ou presque… Enfin le retour de petits coins de soleil à savourer bercée par le doux chant piaillement joyeux des oiseaux. Jardin à étage : les merles au rez-de-chaussée, survolés par des hordes pépillantes de moineaux domestiques en mode poursuite, sous les trilles amoureuses des tourterelles turques. Le jardin du presbytère revit! Pour célébrer cet éveil de la nature, j’ai eu envie de fraîcheur toute printanière. Un wok de légumes de saison que l’on fait à peine revenir, pour manger bien chaud car on est quand même encore en hiver. Mais les légumes restent bien croquants, presque crus, pour profiter plus pleinement de toutes les bonnes choses qu’ils nous apportent.

Un wok acidulé, croquant et vitaminé!

Le wok du jour est à base de chou : chou blanc et chou kale. Les choux aident à l’élimination des toxines : des aliments détox bourrés de vitamines! J’y ai ajouté un peu d’ananas pour jouer les saveurs aigres-douces. Le tout avec une sauce acidulée aux agrumes, en particulier au citron bergamotte (citron beldi non confit) : la saison est presque achevée! Pour composer un menu végétalien équilibré et complet, j’ai ajouté des cubes de tofu et un bol de riz demi-complet.

Si j’ai composé un wok du jour acidulé à base d’agrumes, c’était aussi pour profiter pleinement d’une nouvelle épice en cuisine : un poivre de Sansho. Il s’agit d’un poivre japonais proche du poivre de Sichuan, qui évoque davantage le citron et la citronnelle. Comme de nombreux poivres, il ne se fait pas cuire mais s’ajoute au dernier moment.

wok chou ananas

Wok chou blanc kale agrumes et ananas

Parenthèse : le chou kale et autres variétés de choux

Vous l’avez peut-être remarqué, mes recettes comportent souvent du chou kale. Ce chou plutôt récent sur les étals, dont on mange les feuilles. Pourquoi en cuisiner à toutes les sauces? D’abord parce que j’adore ça. C’est le chou détox par excellence, et j’ai l’impression que mon corps en réclame! Et puis, l’an dernier, j’ai eu la bonne idée d’en replanter au jardin : depuis cet automne, j’en profite! Si vous n’avez pas de chou kale, n’utilisez que du chou blanc. Cette recette doit aussi très bien fonctionner avec du chou chinois Pe-tsaï ou Pak Choï. 

wok-fonte-bleuLa recette du wok de printemps

Pour deux personnes

Les ingrédients :

Les légumes

* si vous n’envisagez pas de finir rapidement le chou blanc, détachez une par une les feuilles en les coupant par le collet : un légume idéal pour une ou deux personnes, peu onéreux et qui, consommé ainsi, se conservera très bien très longtemps.

** Surtout pour apporter un peu de texture différente, mais pas indispensable.

La sauce

* Si vous n’avez pas de citron beldi, utilisez un citron jaune ou vert.

La réalisation :

  • Préparation de la sauce : Presser le citron et l’orange. Placer tous les liquides dans un bol, y râper le gingembre, ajouter les épices, goûter et rectifier si nécessaire (il faut parfois ajouter du sel – sauce soja- ou un peu d’agave, selon les agrumes utilisés). Ajouter la maïzena et remuer. Laisser reposer.
  • Réhydrater dans un peu d’eau bouillante les champignons et daïkon si besoin.
  • Laver et éplucher les légumes. Retirer les côtes du chou kale et si nécessaire, la base des feuilles de chou blanc.
  • Débiter l’oignon et le chou blanc en tranches ou lanières, la carotte en tout petits cubes, l’ananas et le tofu en cubes un peu plus gros. Hacher grossièrement au couteau ou aux ciseaux le chou kale.
  • Réduire les graines de coriandre en poudre au mortier

Cuisson du wok :

(En complément, un article sur la cuisson au wok)

  • Faire chauffer l’huile. Y jeter les graines de moutarde. Dès qu’elles crépitent, ajouter l’oignon, remuer quelques minutes.
  • Ajouter le reste des épices et les légumes les plus coriaces : choux, carotte. Maintenir à feu vif et remuer quelques minutes.
  • Dès que le chou a un peu ramolli, ajouter le reste des ingrédients : ananas, tofu, champignons et daîkon égouttés. Poursuivre la cuisson en remuant (ajouter si nécessaire un peu d’eau ou mieux, l’eau qui a réhydraté les légumes, pour éviter que le wok attache).
  • Dès que la cuisson des légumes vous convient (personnellement, je ne fais pas vraiment cuire les légumes. J’attends juste que le tout soit bien chaud), les repousser sur le pourtour du wok pour dégager l’espace central (le plus chaud). Remuer la sauce pour que la maïzena ne reste pas au fond et verser au centre. Remuer à feu vif jusqu’à ébullition, pour que la sauce épaississe. Lorsqu’elle a épaissi, la mélanger au reste des légumes.
  • Verser dans des assiettes, ajouter du poivre de Sansho moulu et du persil frais si vous en avez. Déguster avec un bol de riz en accompagnement.
Wok chou blanc kale agrumes et ananas

Wok choux agrumes (citron beldi) ananas


3 commentaires

Christineeeee · 28/02/2016 à 11:41

En parlant de choux, j’ai trouvé hier des choux PAK CHOI, qui peuvent se manger crus en salade :

http://www.grandfrais.com/pak-choi/produit-141.html

Tu connais ?

Biseeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeee

    Cathy Bernot · 29/02/2016 à 7:50

    Oui, le Pak Choï est le chou chinois qu’on trouve très souvent cuit dans les restos (j’ai longtemps cru que ces morceaux blancs étaient de côtes de bettes). Je n’y ai jamais goûté cru, je crois. J’aime bien, mais pas mon préféré.
    Je préfère le Pe-tsaï, qu’on appelle aussi « chou chinois » : super pour la fondue chinoise, mais aussi cru ou cuit.
    Vive le monde des choux!
    Du coup, j’ajoute qq précisions dans mon billet 😉
    Bises!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *